Modelos de Simulacion. Vensim. Dinamica de Sistemas. Modelos de Simulacion. Vensim. Dinamica de Sistemas. Modelos de Simulacion. Vensim. Dinamica de Sistemas. Vensim.

Boletín de Dinámica de Sistemas

Dynamique des pratiques face a la deforestation
A System Dynamics Based Model


Fanokoa Pascaux Smala
pascaux@gmail.com

La déforestation n'est pas un phénomène nouveau. Elle n'est pas seulement un problème d'arbres et d'espèces animales ou sauvages. C'est une aventure humaine, souvent tragique, mais chaque fois particulière. Les ressources forestières dans le monde ne cessent de diminuer. La déforestation met en danger des espèces végétales et animales uniques sur Terre. Elle menace l'avenir des populations rurales et urbaines. Ainsi, elle est devenue un sujet de préoccupation et un enjeu international. La conversion de surfaces forestières, peu hospitalières pour l'homme, en terres hautement utilisables, que ce soit pour l'agriculture, l'habitation, le désenclavement, accompagne obligatoirement l'accroissement de la population et le développement économique.

La dégradation des forêts a des origines complexes et étroitement liées entre elles. Mettre en évidence les tendances qui déterminent leur évolution s'avère pour l'instant difficile. Dans les régions où ce phénomène se produit, on observe à la fois, et de façon liée, la croissance rapide de la population, la dégradation de l'environnement et les faibles performances de l'agriculture (Sharma et al, 1994). La dégradation est souvent très localisée. Les dynamiques engendrant ou accélérant le processus pourraient être principalement la croissance de la population et les migrations, la pauvreté, le marché international, l'accessibilité, les progrès technologiques, des insuffisances institutionnelles et politiques. Les études consacrées au défrichage des terres dans les zones tropicales montrent que le déboisement aboutit directement à la dégradation de la structure des sols, et en modifie les propriétés chimiques et biologiques. Il présente aussi des incidences négatives sur les caractéristiques physiques du sol.

La déforestation est néanmoins une source majeure de dégradation des sols par l'homme dans les pays en développement. Les références sur le thème déforestation sont abondantes et certaines donneront aux lecteurs une vision déformée et lointaine de la situation. L'idée générale de ces textes présente des forêts défrichées par des populations rurales en accroissement rapide. Les forêts tropicales sèches du Sud de Madagascar qui constituent d'importantes richesses naturelles sont en voie de disparition à cause des pratiques paysannes. La culture traditionnelle sur brûlis (hatsake) est l'une de ses causes. Cette activité consiste à défricher, à faire secher et à brûler une parcelle de forêt pour la culture vivrière, avant que le terrain soit abandonné.

Les mêmes textes avancent que, dans un contexte de grande pauvreté, des agriculteurs de plus en plus nombreux ne survivent que par l'essartage. Avec la croissance démographique, les durées des jachères diminuent, les sols s'épuisent et l'érosion s'aggrave. Telle est la vision de l'extrême sud de Madagascar propagée par certains écrits qui considèrent les paysans comme des boucs émissaires. (Heurtebize, 1986 ; Rowe et al, 1992 ; Fao, 1997 et Smouts, 2001). Cette méthode est pratiquée par presque tout le monde à savoir : les riches et les pauvres à d'autres fins, car le feu est la méthode de préparation du terrain la moins coûteuse en zone forestière.

Il n'est pas non plus juste de prendre l'agriculture itinérante sur brûlis pour une conversion irréversible de la forêt ou pour une pratique non-viable d'utilisation des terres. L'agriculture itinérante, pratiquée depuis plusieurs générations dans les milieux ruraux par les autochtones, est viable tant que les densités sont assez faibles pour permettre la rotation de longues jachères.

PROBLEMATIQUE

On trouve dans la littérature l'idée que la population rurale exploite les ressources naturelles sans se soucier de la conservation. Les données accessibles permettent-elles de confirmer cette responsabilité attribuée aux populations rurales ? Y a-t-il d'autres mécanismes ?

Face à la de destruction massive de la forêt sèche de l'Androy, existe-t-il un lien causal entre les éléments : pauvreté, population, agriculture et la déforestation ? C'est pour répondre à cet ensemble de questionnements que nous envisageons procéder à l'étude de la " Dynamique des pratiques paysannes face à la déforestation dans l'extrême sud de Madagascar ".


Online Courses               

Building System Dynamics Simulation Models

Advanced Course in
System Dynamics

Building Models in Natural Resources Management


Advanced Course Universitat Politècnica de Catalunya

Books

System Dynamics
Español

System Dynamics
English

System Dynamics
Português


SDS CONFERENCES

2003  New York
2004  Oxford
2005  Boston
2006  Nijmegen   
2007  Boston
2008  Athens
2009  Albuquerque    
2010  Seoul
2011  Washington
2012  St. Gallen
2013  Cambridge
2014  Delft
2015  Cambridge
2016  Delft
2017  Cambridge

Google
Home     Information

System Dynamics. Vensim. System Dynamics. Vensim. System Dynamics. Vensim. System Dynamics. Vensim. System Dynamics. Vensim.